top of page
Rechercher

Questionnement sur certaines personnes rencontrées autour de l'énergétique et du la spiritualité

Depuis quelques temps, je m’intéresse de plus en plus aux domaines de l’énergétique et à certaines formes de spiritualité. Ceux qui me connaissent bien savent déjà que par « spiritualité » je suis très loin de parler Religion. Ça, ce n'est pas du tout mon truc !


Bref... Tout au long de ce cheminement je me rapproche de Moi, de qui Je suis vraiment, profondément. Je me rends compte que bien que j'ai crié haut et fort pendant des années être très cartésienne, du genre « qui ne croit que ce qu'elle voit », j'ai toujours eu certaines propensions et appétences… j'ai juste dû les passer sous silence et les ignorer pour pouvoir faire face aux épreuves de la vie. Et pour autant, je crois que ma Foi inébranlable en la Vie et ma croyance profonde que chaque épreuves étaient là pour me faire avancer, que de belles choses m'attendaient, m'ont permise de tenir et amenée là où je suis aujourd'hui.


Chemin faisant, je rencontre des personnes exceptionnelles, douces, bienveillantes qui, pour certaines, m'accompagnent d'une façon ou d'une autre ; me rapproche de moi-m'aime ; me soutienne ; m'inspire.

Et puis, il y a les autres…


Vous l'aurez bien compris, je suis une « Bleue » en spiritualité et en énergétique ! Mais des questions me taraudent l’esprit, des façons de faire me déplaisent, le choix de certains mots me heurtent... Et les mots pour moi, c'est essentiels !!!!


J'ai la désagréable sensation, en écoutant certain(e)s parler, qu'un sentiment de supérieur les habite. Ce qui me fait dire ça ? Les mots bien sûr ! Le choix de leurs mots !

Le terme « d'éveil » revient souvent. C'est banal, entendu, normalisé. Ça fait parti du jargon quoi ! Mais l'usage de ce vocable me gène ! Je vais tenter de vous expliquer pourquoi :

le contraire « d'éveillé » c'est « endormi ». Une personne endormie est souvent considérée comme étant dans l'inaction, la non pensée, l'inutilité, la vulnérabilité. Par comparaison, elle se retrouve dans une position basse par rapport à la personne « éveillée » ; une position d'infériorité.

N'oublions pas la spiritualité et l'énergétique ne sont que 2 paradigmes parmi tant d'autres ! En quoi un agriculteur qui ne médite pas et ne se sert jamais d'un pendule serait moins « éveillé » malgré son Amour pour la Terre et le vivant ? En quoi un marin-pêcheur qui ne pratique pas l'ancrage à la terre & à l'univers et ne fais pas usage du magnétisme serait moins « éveillé » malgré sa relation à la Mer et aux éléments ? En quoi un médecin qui ne fait pas appelle aux coupeurs de feu ni à ses guides pour soigner un patient serait moins éveillé malgré sa passion pour pour l'être humain ?


Je trouve, personnellement, que ce terme n'est pas « Juste ». Peut-être que les notions « d'essor » ou « d'éclosion » me paraîtrait plus approprié… Je ne sais pas trop en fait !


Combien de personnes ont tendance à se montrer hautains ou condescendants parce que, Eux, ils savent?! Comme je l'écrivais au tout début, je suis néophyte dans ces domaines, alors peut-être que des choses m'échappent ou que je suis encore bien ignorante. Cependant, je ne comprends pas comment certains peuvent affirmer des théories, des pratiques, comme étant des vérités immuables et sans appel. Cela passe encore une fois bien souvent par le choix des mots (même si le non-verbal est comme toujours extrêmement parlant!). Les « il faut », « tu dois », « fais comme ceci », « c'est ainsi ».... Comment peut-on affirmer posséder le savoir et le savoir-faire dans des domaines qui relève de l’impalpable, de l'invisible, de l'insaisissable ? Comment peut-on prôner détenir la vérité dans des champs relevant des croyances, des dogmes, de l'écoute de soi, des ressentis ?

Je crois en fait qu'il y a tellement de pratiques, de possibilités, de théories… que chacun à sa propre vérité en fonction de qui il est, de son vécu, de son histoire…


Ce que j'observe, finalement, c'est que Monsieur l'Ego a sa place partout ! Il est capable de s'immiscer dans les moindre recoin de l’Être pour le mettre en concurrence et le faire agir en Maître. J'ai moi-même parfois un ego surdimensionné dans bien des domaines de ma vie... Toutefois, j'avais la naïveté de penser que plus l'ouverture d'esprit était grande (et qu'importe le domaine) plus cette facette de la personnalité humaine diminuée…


Alors bon, comme je l'ai dit, je ne suis qu'une novice qui n'y connaît pas grand chose, qui chemine, qui observe, s'interroge… Et comme à mon habitude, je questionne !!!!




3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page